Mais au final, le sang a-t-il été utile ?

Loin de ma famille, loin de mes amis
La déprime s’installe au creux de mes entrailles.
Avec les combats, avec les funérailles,
Avec les obus, avec les compagnons qui prient,
Et avec cette terrible tristesse
Le monde est gris, la guerre à jamais nous blesse
Mais au final, le sang a-t-il été utile ?

Entre les rats et entre les idiots
Entre les dépressifs et les poux
Je pensais à nos femmes sans leur cher époux
Quand mouraient les nouveaux copains loyaux
Difficile d’aimer notre pays
Qui nous a tous mené a la mort ici
Mais au final, le sang a-t-il été utile?

Un jour comme tous les autres, on nous ordonne
De monter a l’assaut gagner quelques mètres
Escalader les barbelés et commettre
Plein de meurtres avec ces armes championnes
Avec les obus et les baïonnettes
Avec les fusils et les pétards raquettes
Mais au final le sang a-t-il été utile ?

Et aujourd’hui, tout plein d’adolescents
Rigolent, jouent, courent, sautent, prennent des photos et crient
Dans ce lieu, ou jadis tant d’hommes ont péri
Mais du temps s’est écoulé tranquillement
Désormais toutes les plantes ont repoussé
Comme pour oublier tout ce qui c’est passé
Mais au final, le sang a-t-il été utile?

 

Une pensée sur “Mais au final, le sang a-t-il été utile ?

  • 4 mars 2017 à 17 h 42 min
    Permalink

    Bravo Charlyne!! Un très joli poème qui décrit bien la situation!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :