Entretien avec Agathe Erb, architecte d’intérieur

Dans le cadre de l’EPI « Monde économique et professionnel », nous sommes allées chez AE Design, le cabinet d’architecte d’intérieur (3A rue du 22 novembre à Strasbourg) de Madame Erb, pour en apprendre d’avantage sur cette profession. Elle nous a reçu très chaleureusement et a répondu à toutes nos questions avec passion et précision.

En quoi consiste votre métier ?
Je suis architecte d’intérieur, je réalise des projets d’aménagement intérieur de la conception sur le papier à dessin jusqu’à la réalisation, c’est à dire suivi des travaux et réception du chantier.

Depuis combien de temps exercez vous ce métier ?
Je exerce cette profession depuis 7 ans.

Quelles études avez-vous effectuées ?
J’ai eu un parcours un peu sinueux, j’ai commencé par faire un Baccalauréat technologique et un BTS Hôtellerie, puis une licence de commerce. Ensuite j’ai travaillé un peu… J’ai repris mes études dans une école privée à Paris qui proposait des contrats de qualification c’est un genre de contrat d’apprentissage, c’est à dire que c’est le patron qui paie la formation d’architecte d’intérieur. Ensuite je me suis installée à Strasbourg car la ville m’était familière et je voulais me mettre le plus rapidement possible à mon compte. J’ai eu de la chance au démarrage car j’ai rencontré des personnes qui m’ont aidé à étoffer mon réseau assez rapidement.

Dans quelle école êtes-vous allée pour apprendre ce métier ?
Je suis allée dans une école qui s’appelle la MJM graphique et design qui existe aussi à Strasbourg, je me suis ensuite installée ici car la ville m’était familière et je voulais me mettre le plus rapidement à mon compte.

Pourquoi avez vous choisi cette profession ?
J’ai choisi ce métier car c’est une passion j’aime dessiner, j’aime l’art en général, cela me rapproche du milieu artistique.

Aimez-vous votre métier ?
Oui je l’aime beaucoup, c’est un métier difficile comme beaucoup de métiers.

A quel âge avez vous su que vous vouliez faire ce métier ?
J’ai su très tôt que je voulais faire ce métier mais je ne savais pas comment m’y prendre. J’ai commencé par suivre la voie familiale qui était de faire de la restauration et de l’hôtellerie depuis des générations. Et quand j’ai décidé de m’émanciper j’ai suivi ma voie.

Combien de personnes travaillent avec vous ?
Je suis seule, mais j’ai une collaboratrice avec laquelle je travaille de temps en temps sur des projets. Nous avons prévu de nous associer et de prendre des locaux toutes les deux.

Quel est le moment que vous préférez le plus dans ce travail ?
C’est lorsque je dessine où que je crée un espace, je dois réfléchir au projet sur un plan et trouver les idées les plus adaptées aux demande du clients. Le choix des couleurs j’aime bien aussi.

Votre emploi du temps est il chargé ?
Oui il est chargé il y a des moments qui sont beaucoup plus intenses que d’autres, je suis capable de fournir un travail non stop pendant 12 heures et sur une période de 8 ou 10 jours et après cela peut être plus calme.

Combien de maisons avez-vous décorées ?
Ma clientèle se sont les entreprises, j’ai 72 clients pour le moment, mais cela va d’un très gros chantier, à un petit aménagement d’intérieur ou ça peut être juste un conseil.

Quelle est la différence entre décoratrice d’intérieur et architecte d’intérieur ?
Cette question est très intéressante, une décoratrice d’intérieur va s’attacher à choisir du mobilier, des matériaux, des couleurs, donc une décoratrice s’occupe d’une ambiance d’un décorum. Alors que l’architecte d’intérieur va réfléchir à la distribution des espaces selon un cahier des charges qui a été donné par le client. Par exemple pour un bar : Quelle est l’activité dans ce local ? Quelles sont les contraintes ? De quoi a-t-on besoin pour exercer le métier correctement ? Comment doivent se distribuer les espaces ? Doit-on abattre ou déplacer un cloison ou créer une percée ?… L’architecte s’occupe de réaliser les espaces intérieur du point de vue de sa fonctionnalité et des demandes du client. C’est un métier passionnant car il y a autant de possibilités qu’il y a de projets. Quand il y a un projet chez un client il faut s’intéresser à ce que fait cette personne et comment fonctionne son quotidien dans son métier. Ce métier permet de rencontrer plein d’univers différents, chaque fois c’est un nouveau défi. Il faut être très curieux de ce que font les autres de ce qu’ils ont envie, de ce qu’ils ont eu et qu’ils ne veulent plus. C’est de la recherche, de la remise en question, c’est un métier passionnant !

Pouvez-vous nous dire combien vous gagner par mois ?
Non, je ne répondrais pas à cette question, mais un architecte d’intérieur met à peu près 10 ans à se faire une clientèle constante, un réseau se crée par un chantier, qui amène un autre chantier mais jusqu’à ce point là, il se passe du temps, le bouche à oreille se met en place petit à petit, donc pour le moment je fonctionne bien, je gagne ma vie, j’attends de mieux gagner ma vie, pour l’instant c’est la passion qui me guide plus que l’argent. En tout cas, cela ne vient pas tout de suite, c’est dur.

Nous tenons à remercier Mme ERB de son accueil et de sa gentillesse, nous lui souhaitons une suite de carrière enrichissante.

Agathe et Laurina 3e2-3e3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :