Visite d’un élevage bovin

Mardi 19 décembre 2017, nous sommes allés visiter l’élevage bovin de Madame Schneider à Wangen.

En marche pour Wangen

L’exploitation

La surface de l’exploitation est de 200 hectares, et on y trouve 200 vaches. Madame Schneider a choisi ce métier car c’est une passion mais c’est aussi un élevage familial.

Il y a également 4 autres personnes qui travaillent dans cette ferme (2 associés et 2 salariés).

Pour accéder à ce métier, il faut faire un bac agricole puis un BTS.

Eliot JACOB et Kilyan HAOUACHE 6e2

L’exploitation

La traite des vaches

Ils traient leurs vaches 2 fois par jour (matin et soir). La traite se fait à l’aide de machines, ils peuvent ainsi en traire 12 à la fois.

Une vache produit 28 à 30L de lait en moyenne par jour.

Les pis sont désinfectés avant la traite pour éviter toute contamination par des bactéries. Les machines et locaux sont également nettoyés après.

Une vache ne produit cependant pas du lait toute sa vie, seulement quand elle a un veau.

Mélina COLLEDANI et Valentine MUTZIG 6e2

La traite des vaches

 

Nettoyage du matériel après la traite

 

L’alimentation des vaches

Les vaches mangent 2 fois par jour (matin et soir) du maïs, foin, herbe.

Une vache mange en moyenne 50 kg par jour.

Antoine Hagmeyer et Julien Aribaud 6e5

L’alimentation des vaches

Les bovins

Cet élevage est consacré aux vaches laitières.

Mme Schneider possède une seule race de vaches, ce sont les Prim’ Holstein. Chaque vache coûte à peu près 1000 euros.

Elles ne se reproduisent pas naturellement car la reproduction se fait par insémination artificielle. Il n’ y a donc pas de taureaux dans cet élevage.

Une vache produit du lait seulement à partir du moment où elle a un veau.

Chaque année, les vaches sont donc inséminées. Il naît environ une centaine de veaux par an.

L’espérance de vie d’une vache est

d’environ 15 ans.

Il n’y pas vraiment de maladies qui touchent les vaches, elles ne sont donc pas vaccinées.

Eline Schuttrumpf, Lizzie Louis, Elise Darrieux et Sacha Aubel 5

Une vache de race Prim’Holstein
Un veau né il y a une heure
Les petits veaux

Le lait

Après la traite le lait est stocké dans un tank à lait. Tous les deux jours, l’industrie Alsace Lait vient le récupérer au pris de 0,33€ le litre.

Madame Schneider vend également sont lait aux particuliers, à 0,5€ le litre. Elle le vend aussi pour fabrication de yaourts à Wasselonne.

Il faut savoir qu’on peut boire le lait directement après la traite.

Le lait vendu au supermarché a été entre-temps pasteurisé (chauffé) et même stérilisé (tout microbe est détruit).

Rego Célia et Heckmann Emma 6°5Jade Gangloff, Anne-Sophie et Paola Rothgerber 6e2

Le tank à lait
Dégustation de lait
Dégustation de yaourts fabriqués à Wasselonne